fbpx
80 / 100 SEO Score

Devenez la vache pourpre qui attire tous les regards

Le storytelling, c’est l’art de raconter une histoire belle et adaptée qui convainc et provoque l’adhésion. Dit comme ça, l’intérêt du storytelling pour votre entreprise doit vous sauter aux yeux, non ? Vous allez émettre un message percutant,  authentique, fidèle à vos valeurs. Votre stratégie de communication sera vraiment différente de vos concurrents. Croyez-moi, ça marche ! Voyez plutôt le succès de Michel et Augustin, qui se sont fait une belle place au soleil sans gros budget de com’. Le tout avec une image de marque super décalée. Faites comme eux ! Soyez audacieux ! Dans cet article, découvrez 5 exemples concrets de storytelling pour votre plan de communication.

Parmi les exemples de storytelling de marque, le cas Michel et Augustin

Êtes-vous la “vache pourpre” du troupeau, comme le disait Seth Godin ? Ou vous noyez-vous dans la masse ?

Allons plus loin… Avez-vous peur de vous mettre en avant, de dévoiler vos réussites comme vos hésitations ?

Êtes-vous prêt à vous emparer des nouveaux moyens de communication, basés sur l’interaction, la stratégie de contenu ?

Bref, êtes vous prêt à aller vers le storytelling ?

Ne vous méprenez pas. Je ne vous critique pas. Je veux simplement que vous pensiez pendant quelques minutes à tout ce que peut vous offrir le storytelling si vous vous voulez vous démarquer… sans dépenser des milliers d’euros.

En bref, devenez la Vache pourpre. Sortez du troupeau.

Parmi les exemples de storytelling réussi, la vache pourpre de Seth Godin.
Vous préférez être la vache pourpre qui se distingue ? Ou faire partie du troupeau ?

Pour parler stratégie de marque, prenons un exemple avec l’entreprise Michel et Augustin. Ton léger, style retour en enfance, et transparence clairement affichée. C’est tout ? Ben non, doc. Les deux gars jouent dans la Ligue Europa du content marketing. Ils ont fait un storytelling de dingue dans leur communication.

Ils ont raconté une histoire, mais pas n’importe laquelle. Ils ont évoqué leur véritable histoire : deux étudiants d’école de commerce, pas fortunés, pas super élèves. Deux mecs qui ont un rêve depuis longtemps : monter leur boîte. Pour capter l’attention, ils ont parlé de leur enfance, montrant des photos de leurs salles de classe. Pour captiver et trouver des clients, ils se sont mis en scène.

De bons exemples de storytelling, avec les histoires de Michel et Augustin : des types cool, accessibles, fun, qui ne se prennent pas au sérieux.

Ils nous ont rejoué le mythe (réussi) de David contre Goliath. Eux, ce sont des types cool, accessibles, fun, qui ne se prennent pas au sérieux. Face aux géants de l’agroalimentaires, trop industriels, trop sérieux, trop gros. Trop tout, quoi…

Résultat : Michel et Augustin, c’est 60 millions € de chiffre d’affaires en 2018. Pas mal non, pour deux entrepreneurs atypiques MAIS très inventifs ?

exemples de storytelling réussi - photo d'une affiche de Michel et Augustin.
Parmi les exemples de storytelling réussi, les histoires de Michel et Augustin.

Quelles sont les vraies mamelles de leur réussite : transparence et cohérence. Toute l’histoire, dans leur cas, était de ne pas ressembler à leurs “ennemis”. Ils ont réussi à donner envie et à passer un message transmedia, loin des spots publicitaires à plusieurs millions où s’écharpent les grands groupes.

Mais il y a beaucoup d’autres exemples d’application du storytelling pour votre communication d’entreprise.

Exemple de storytelling en entreprise : la présentation orale

Avez-vous déjà fait le test ? Après votre réunion de présentation de votre lancement de produit, qu’ont véritablement retenu vos collaborateurs ? Allez, essayez une fois seulement, autour de la machine à café, de les interroger. Ce sera à coup sûr une vraie leçon d’humilité.

Pourtant, vous y avez consacré du temps, à cette présentation. Avec des graphiques, des courbes, des chiffres. Seulement voilà. Combien de vos spectateurs tapotaient sur leur smartphone pendant votre intervention ?

Combien pensaient à autre chose (le gamin à aller chercher à l’école, le client qui doit se pointer dans une demi-heure alors que je n’ai pas fait mon offre, etc.) ? Désolé, c’est du vécu. À trop vouloir être rationnelle, votre présentation ne pouvait donner envie.

Nos cerveaux ont besoin d’un récit qui les fassent vibrer pour être attentifs.

Pour une communication efficace, privilégiez l’interactivité. Vous devez émouvoir. Pour convaincre, ne passez pas votre temps de parole qu’à argumenter. Faites vibrer, scénarisez.

Vous voulez que ceux qui vous écoutent comprennent “ça”. Alors racontez une histoire qui parle de “ça”. Vous verrez les yeux de votre auditoire vous fixer d’un coup.

Un exemple de storytelling : vous êtes cadre en TPE PME et vous voulez valoriser la relation client chez vos agents d’accueil. Parlez donc de ce gars pas content du tout de vos services.

Un type qui gueulait sur vous parce qu’il n’avait pas reçu sa commande à temps. Mais il est devenu super fidèle depuis que votre entreprise a su écouter et comprendre les raisons de son insatisfaction.

Pas question d’inventer une histoire ! Il faut humaniser avec un vrai récit. Pour être captivant, il suffit de l’ancrer dans une séquence simple. Situation initiale – difficulté rencontrée – moyens pour la résoudre – happy end.

Nos cerveaux ont besoin d’un récit qui les fassent vibrer pour être attentifs. Ce n’est pas moi qui le dis, mais la neuropsychologie. Voyez plutôt ce livre écrit par un chercheur du CNRS, Vincent Berthet, maître de conférences à l’université de Lorraine.

Depuis la nuit des temps et le début de la communication orale, l’espèce humaine aime les récits. Quelle histoire avez-vous à proposer à vos collaborateurs pour susciter leur adhésion ?

Le storytelling pour renforcer votre leadership

Comment un dirigeant d’entreprise ou un entrepreneur comme vous, pouvez tirer parti de votre histoire ? John Sadowsky (MBA de Stanford) et Loïck Roche (docteur en psychologie) en ont fait carrément un livre (que je vous recommande) ”Les 7 règles du storytelling”. Un bouquin qui vous apprend à devenir conteur et à sortir du lot pendant votre prise de parole.

Pourquoi utiliser le storytelling est judicieux quand on est une entreprise
Pourquoi utiliser le storytelling est judicieux quand on est une entreprise “fauchée” ? L’exemple parfait de la réussite de Barack Obama.

Grâce au storytelling, votre communication est sincère, authentique. Les exemples ne manquent pas de big boss ou de grands leaders passés maîtres dans l’art du discours et de l’émotion. Steve Jobs (Apple), Jack Welch (boss de General Electric de 1981 à 2001), Martin Luther King, Barack Obama (en communication politique). Bref, ce sont les meilleurs pour provoquer l’adhésion !

D’ailleurs, vous savez ce qu’en dit Steve Denning, une des figures de proue du storytelling aux États-Unis : « Le storytelling, c’est ce qui fait la différence entre un leader et un manager. »

L’art de conter… pour former

Je me souviens d’un de mes professeurs de marketing à l’ESC de Grenoble. Laurent aimait bien donner des exemples concrets à partir de son histoire. L’une d’elles nous avait tous frappés.

Il nous avait raconté comment, lors de l’organisation d’un concert auquel il avait largement contribué, l’équipe avait pensé à tout. Sauf à l’essentiel : comment transporter tout le matériel sur place, étant donné qu’une semi-remorque ne pouvait accéder sur les lieux.

Laurent n’hésitait pas à se mettre en scène, même pour avouer ses erreurs. Pour attirer l’attention de ses élèves, il devenait orateur. Avec une histoire personnelle, il passait du registre émotionnel au concret.

La situation initiale était banale. Son histoire devenait mémorable car pleine de péripéties. Les cours de ce prof hors norme étaient d’autant plus formateurs et crédibles.

Et à la fin, le client achète

La vente et les achats sont des domaines parfaits pour appliquer le storytelling. Je l’ai fait très souvent quand j’étais commercial en voitures.

Comment ? Je racontais l’histoire de la fabrication des véhicules, ou j’évoquais ce que j’avais lu dans les magazines spécialisés (design, stratégie).

Vous ne pouvez pas savoir à quel point vos clients aiment qu’on leur parle de leur marque comme d’un personnage. Je ne prétends pas que ça marche à tous les coups. Mais cette technique marketing m’a bien aidé pour réaliser mes objectifs de vente.

Le discours technique, ce n’est pas ce qui pousse le prospect à l’achat. La technique vient simplement corroborer la pensée du client. C’est l’émotion (donc l’histoire), qui provoque le passage à l’action.

Conclusion : appliquer le storytelling dans votre communication d’entreprise ne s’improvise pas. Préparez votre histoire. Créez un récit qui vous ressemble. Restez vous-même et cherchez dans votre passé, vos erreurs, vos succès, ce qui va inspirer votre public cible. Et faites tout pour que votre public s’identifie au héros de votre discours.

Si vous avez besoin de conseils ou d’exemples de storytelling pour faire émerger votre histoire, contactez-moi (formulaire de contact dans le menu) !

Damien Ricaut, storyteller