Pourquoi utiliser le storytelling est judicieux… quand on n’a pas le budget marketing d’Audi ou d’Hermès

 

Pourquoi utiliser le storytelling pour son entreprise et surtout comment faire ? Voilà des questions pertinentes que vous devez vous poser si vous n’avez pas le budget marketing d’Audi ou Hermès. Le storytelling ou méthode de communication narrative nous vient des États-Unis. Il s’agit de l’art de raconter des histoires pour convaincre. Par extension, le storytelling vous permet de vous différencier des concurrents en créant un lien puissant avec vos clients et votre communauté. Plutôt que de longs discours, je vous explique tout à travers une histoire vraie et extraordinaire.

[Sommaire (pour les pressés) :
Pourquoi utiliser le storytelling pour votre entreprise ?
Comment faire pour utiliser le storytelling pour votre entreprise ?]

 

Le storytelling émet un message qui touche le cœur de vos clients


Imaginez que vous ayez un pouvoir très spécial :

•Le pouvoir de fédérer une communauté autour de votre projet, de votre entreprise pour vendre mieux et plus ;

•Le pouvoir de créer une véritable addiction autour de vous comme un personnage de fiction que vous adorez : Harry Potter, Luke Skywalker, Frodo du Seigneur des Anneaux.

 

storytelling _ homme qui fait un discours devant la foule

 

Vous êtes intéressé MAIS vous vous dites que ce n’est pas pour vous ? Pire, que c’est trop beau pour être vrai ? Restez encore un peu. Vous allez être étonné par ce que vous allez découvrir…

À votre avis, pourquoi des milliers de clients d’Apple acceptent de faire la queue à minuit ou à 5 heures du matin pour acheter un téléphone ?

Pourquoi un sénateur inconnu de l’Illinois (États-Unis) est parvenu à devenir l’homme le plus puissant du monde ?

Par la puissance du storytelling.

Et c’est pour ces raisons que vous devez l’utiliser pour votre stratégie marketing.

J’ai fait des études de journalisme et j’ai une expérience de journaliste de plus de douze ans. Mon travail consiste à écrire et à savoir raconter une histoire. Mais surtout à vérifier tout ce que je prétends par des sources fiables.

Alors j’ai cherché à comprendre comment des individus ou des entreprises parviennent à soulever des foules ou susciter une hystérie d’achat de masse.

 

Laissez-moi vous raconter une histoire qui a captivé les foules

 

D’abord, laissez-moi vous raconter une histoire. Celle d’un petit garçon. Barack est né le 4 août 1961 à Honolulu, dans l’État d’Hawaï, d’un père Kenyan noir et d’une Américaine blanche du Kansas.

La famille n’est pas fortunée. Elle ne vit pas dans le besoin non plus. Le père, Barack Hussein, est économiste et homme politique au Kenya. Quand il connaît sa future femme, Shirley, celle-ci est toujours étudiante.

Le père décide en 1963 de partir aux États-Unis pour suivre des études à Harvard. Laissant sa famille dans son pays d’origine. Quelques années plus tard, les deux époux se séparent.

Shirley refait sa vie avec un Indonésien, amenant le petit Barack avec elle à Djakarta. Barack y restera jusqu’à sa 10e année. Il est alors envoyé à Honolulu, chez ses grands-parents maternels.

Le jeune garçon n’a pas un début de carrière facile. Contrairement à ses collègues de promotion.

Devenu jeune homme, il fait d’abord de brillantes études à Los Angeles puis à la prestigieuse université de Columbia. Il en sort en 1983 avec un diplôme en sciences politiques.

Malgré ce parcours scolaire prestigieux, le jeune garçon n’a pas un début de carrière facile. Contrairement à ses collègues de promotion. Quand eux briguent les beaux postes de cadre dans les entreprises américaines, lui est embauché comme travailleur social dans les quartiers ”chauds” de Bronzeville.

Pourquoi utiliser le storytelling est judicieux quand on est une entreprise “fauchée” ? Un exemple avec la réussite de Barack Obama. (®Photo by Lubo Minar on Unsplash)

 

 

Ces difficultés n’entament pas son ambition. Bien au contraire. Elles renforcent le jeune homme, l’endurcissent. En 1987, il est accepté à Harvard (droit).

Il devient professeur de droit et se lance en politique, sur les conseils de sa femme, Michelle Robinson, avocate renommée.

En 1996, Barack Obama est élu sénateur de l’Illinois. Pendant tout son mandat, il se bat pour l’extension de l’assurance-maladie aux plus pauvres. Il est l’un des premiers à dénoncer la guerre en Irak déclenchée par le clan Bush.

En février 2007, il se lance dans la course suprême : l’investiture du Parti démocrate pour devenir président des États-Unis.

Il a face à lui une concurrente redoutable en la personne d’Hillary Clinton. Elle a un réseau puissant (celui de son mari, ex-président), une belle fortune, et tout un clan politique dévoué.

Bref, Barack ne part vraiment pas favori… Et c’est là que le storytelling intervient. L’art de raconter une histoire a renversé la logique et tous les pronostics des experts.

 

Un travail d’enquête sur le storytelling d’Obama

Plutôt que de me contenter de lire les commentaires des autres, j’ai fait mon propre travail d’enquête sur le succès de Barack Obama.

J’ai remonté jusqu’à la source. J’ai avalé des pages passionnantes sur Obama*.

J’ai revu les vidéos de ses discours de candidature.

Plus je me documentais, plus je faisais un rapprochement avec une autre star américaine dans son domaine : Steve Jobs.

Tous deux, Steve Jobs et Barack Obama, ont beaucoup de points en commun.

Ils sont arrivés au top.

Pourtant :

•ni l’un ni l’autre n’étaient des “bien nés” qui auraient pu bénéficier du réseau de leurs parents, ou de leur richesse ;

•ils étaient très intelligents, mais pas non plus des super génies dans une spécialité (comme Michel Ange, Mozart, Léonard de Vinci). Ils partaient de zéro.

Mais ils avaient :

•un charisme extraordinaire ;

•une capacité à captiver les foules, à convaincre ;

•une aptitude rare à mobiliser des fans prêts à les suivre au bout du monde.

Pour y parvenir, Barack et Steve ont capitalisé sur leur histoire. Ils ont réalisé que le pouvoir des mots est fort.

Ils ont compris que les gens ne veulent plus seulement acheter un produit ou voter pour un président.

Les foules aspirent à vivre une aventure inoubliable.

Le public veut croire à un destin éloigné de son quotidien.


Pourquoi utiliser le storytelling pour votre petite entreprise ? Parce que ça marche (si c’est bien fait…)

 

Vous devez vous dire : d’accord, mais je n’ai absolument pas l’ambition de devenir président de la République. Alors en quoi le storytelling peut-il m’aider ?

C’est là que vous vous trompez… Si Barak Obama a réussi à percer face aux rouleaux compresseurs des autres concurrents, c’est justement grâce à son storytelling.

Souvenez-vous, face à lui, il avait le clan Clinton, avec toute son expérience, son influence, ses millions de dollars. Et Obama a réussi à les vaincre.

Regardez de nouveau ses discours. Ils vous donnent le frisson ! Ils vous transportent ! Vous devez adapter cette technique à votre entreprise si, comme moi, vous n’avez pas de millions à dépenser pour votre communication.

Obtenir des résultats publicitaires hors norme, c’est plus facile… si on s’appelle Hermès, Chanel, ou Audi. Et qu’on dispose de budgets marketing colossaux.

Ce n’est pas la même musique quand on est solo-entrepreneur ou une PME-TPE rurale…

L’art du storytelling consiste à faire vivre à moindre coût une aventure hors du commun à votre client. (®Photo by Linus Sandvide on Unsplash)

 

« L’art du storytelling, c’est l’art de conter, c’est-à-dire de transmettre par le verbe, le son ou l’image un récit, une séquence temporelle. » Encyclopedia Universalis.

C’est obtenir des résultats marketing en construisant une image de marque forte. En nouant un lien puissant avec votre communauté.


Comment faire pour utiliser le storytelling ? Mes 4 conseils faciles à appliquer

 

Si vous êtes convaincus sur les raisons d’utiliser le storytelling pour votre entreprise, voici la méthodologie à suivre :

 

1- Trouvez votre histoire

Sincérité et authenticité sont les maîtres-mots de votre récit. Vous avez eu l’idée de votre entreprise dans votre baignoire ? Mais dites-le ! Aucune histoire sincère n’est ridicule. N’avez-vous jamais entendu parler de la pomme de Newton ?
Une histoire qui a traversé les amphithéâtres des universités. Propageant l’idée que le scientifique a eu l’idée de l’attraction universelle grâce à la chute d’une pomme.
Racontez de belles choses. Partagez votre passion.

 

2- Identifiez votre persona

La même histoire, si percutante soit-elle, n’aura pas le même retentissement pour tous les lecteurs.
Vous devez connaître par cœur votre client cible ou vos clients cibles. Quels sont ses goûts ? Ses habitudes ? Son âge ? Ses préoccupations ? Etc.
Plus vous serez précis, plus votre récit sera conforme aux attentes de vos clients. Et plus vous atteindrez vos objectifs !

 

3- Définissez votre territoire

Vous devez être repérés facilement par votre communauté. Newsletter, blog, chaîne You Tube, posts Facebook, etc.
Il est très difficile de tomber juste dès le premier coup. Vous devez tester, analyser. Et changer de support en fonction des metrix que vous aurez jugées pertinentes par rapport à votre entreprise.
Un exemple : vous postez sur Instagram. Une bonne metrix sera le taux d’engagement de votre communauté (des outils simples existent).

 

4- Emportez votre lecteur ailleurs

Pour faire vivre une aventure à votre persona, ne réinventez pas la roue.
Copiez ceux qui ont réussi avant vous. Les as de la discipline…
Comment, vous ne les connaissez pas ces génies ? Mais si vous les connaissez. Ils s’appellent Georges Lucas (La Guerre des Étoiles), J.R.R. Tolkien (Le Seigneur des Anneaux) (mon favori…), J.K. Rowling (Harry Potter).
Vous pouvez adopter le schéma narratif simple :

– Une situation originale paisible.
– Puis une rupture.
– Des soubresauts.
– Et la résolution finale.

En bref, pour réussir votre storytelling, soyez sincères.

Plus vous serez authentiques, plus votre lectorat vous suivra.

Vous avez des doutes ? Dites-le ! Les gens en ont assez du discours policé, lisse, institutionnel.

Ils veulent voir les coulisses de votre entreprise.

©Damien RICAUT

PS : vous voulez en savoir plus sur la méthodologie du storytelling ? Excellent ! Alors rendez-vous au début de votre grand voyage dans la magie du récit.

 

 

Sources :

  • Photos de Lubo Minar on Unsplash et Linus Sandvide (Unsplash).
  • Articles Web :
  • Livres :
    • Steve Jobs. par Walter Isaacson. Paru le 24 octobre 2011. Éditions Simon & Schuster.
    • Barack Obama. Autobiographie. Les rêves de mon père. Parue en 1995. Éditeur Times Books.
    • Mandela. Un long chemin vers la liberté. Paru en 2013. Éditions Fayard.