fbpx
54 / 100 SEO Score

Pour écrire un roman, un texte, sans te forcer : tu dois te mettre (d’urgence) à la sucette

Aimes-tu les sucettes ? La question peut surprendre. Pourtant, elle est au cœur de l’étude d’un chercheur de l’université Harvard. Cette étude peut changer ta vie de rédacteur web ou d’écrivain. C’est ce que tu vas découvrir. Tu vas savoir aussi quel est LE livre de développement personnel qu’il te faut pour rédiger un roman ou un texte sans fiche, ni logiciel. Je te préviens, ce conseil pour écrire vite est d’une évidence folle. Mais il a été prouvé scientifiquement. Et c’est ce qui compte. Comme moi, tu hais le bla-bla, non ?

Dans cet article, tu vas comprendre pourquoi, pour écrire et trouver l’inspiration, il vaut mieux :

– Être fan de la série Dr House.

– Dépenser 8 euros.

– Ne pas être un moine bénédictin.

Est-ce que tu as déjà connu ça (le syndrome de la page blanche) ?

Tu l’as déjà connu, ce syndrome de la page blanche ? Quand l’heure tourne et que ta rédaction de contenu n’avance pas. Quand tu te dis : « Si j’avais la solution pour réussir sa rédaction web sans souffrir, je serais prêt en échange à affronter Mike Tyson sur un ring ». « Ou à embrasser Line Renaud, après qu’elle ait déjeuné avec une tranche de pain tartinée au Maroilles trempée dans un bol de Ricoré ».  Bref, pour écrire ton article de blog qui dépote, ou pour écrire ton roman, tu es prêt à te faire du mal. Beaucoup de mal…

un conseil simple pour écrire un roman - photo de Mike Tyson avant un combat de boxe.
Tu es prêt à tout pour écrire un roman ou un bon texte. Même à provoquer Iron Mike. C’est normal. Mais tu ne peux pas. Car Mike a raccroché les gants. Déçu ? J’ai une autre solution…

Et tu penses alors qu’écrire pour le web, c’est comme te l’expliquent tous ces profiteurs consultants docteurs ès réseaux sociaux. Tu sais, ceux qui sont diplômés d’un MBBA (Marketing Bla-Bla Academy). Ceux qui te disent que tous les jours, pour réussir son roman, il faut se mettre derrière son écran à 5 heures du mat’. Comme un moine bénédictin du Nom de la Rose. Oui, mais… Ils oublient que tu n’as pas fait vœu de chasteté. Et que tu n’aspires pas à t’enfermer dans une abbaye pour taper ton nombre de mots jusqu’à la fin de tes jours.

Tu n’es pas non plus un robot. L’intelligence artificielle n’a pas remplacé le rédacteur freelance. Les docteurs ès réseaux sociaux, ils oublient qu’une bonne rédaction web, un bon chapitre de livre, ce sont aussi des textes avec de l’émotion. Et ça, une production de contenus qui impacte, c’est avant tout une question d’alchimie dans ton cerveau. Une prédisposition cérébrale.  Seulement voilà. Devant ton clavier, maintenant, tu as envie de plein de choses. Mais surtout pas de te farcir tes 2 000 mots.

Le pire ? C’est que tout ça, ça t’arrive souvent…

Besoin d’un conseil pour écrire un roman ? Ce livre qui va tout changer pour toi…

– Et si préparer ton contenu éditorial devenait pour toi une sorte de récré ?

– Et si ta prochaine commande d’article web, tu l’attendais comme un cadeau au pied du sapin de Noël ?

– Et si tu savais comment écrire un roman avec autant de satisfaction que de mater ton dernier épisode de Mad Men, tranquille, avec un bon feu de cheminée ?

Tu irais mieux, non ? Chaque page supplémentaire serait une évasion pour ton cerveau. Et pas du content spinning pour hacker asocial. Alors, oui, on t’a déjà dit ce que je te répète encore (mais qui n’est pas LA solution) pour que tu soignes chaque article, chaque chapitre.

– Pour devenir un bon rédacteur web, améliorer son référencement, c’est remplir son compte en banque à long terme. Car c’est un moyen sûr de gagner de trouver des clients.

– Être un concepteur-rédacteur d’élite, c’est la meilleure assurance vie pour tout entrepreneur.

– Pour écrire sans se forcer, tu vas t’entraîner. Tous les jours. Comme Jack London, qui rédigeait tous les jours ses 1 000 mots.

Oui, mais… si tu n’es pas inspiré, comment tu fais ?

Pour écrire un texte impactant, tu dois devenir un optimiste contagieux…

Il y a un facteur qui va assurer ta réussite de rédacteur. Et c’est un chercheur de Harvard qui l’a fait pour moi. Il s’appelle Shawn Achor. Il est l’assistant de Tal Ben-Shahar (enseignant à l’université Harvard). Tous deux sont des figures de la psychologie positive. Shawn a écrit un bouquin : “Comment devenir un optimiste contagieux”. Tu sais, le type de livre dont tu soulignes frénétiquement chaque page tellement il te dit tout ce dont tu as besoin. [Please, commande-le chez ton libraire du coin, pour le soutenir. Et n’enrichis pas cet esclavagiste moderne qu’est Amazon…]

pour écrire avec inspiration, lis ce livre (couverture du livre de Shawn Achor, comment devenir un optimiste contagieux)

Shawn Achor m’a fait faire un bond de géant comme créateur de contenu. Et, je l’espère, il va changer ta carrière dans l’écriture web ou pour écrire un texte captivant. Pourtant, ce qu’il dit est d’une évidence folle. Mais il l’a prouvé par des études scientifiques solides. Il n’a pas pondu un bouquin de gogol pseudo-manuel de bien-être (comme on en voit tant dans les librairies). Il n’a pas couché ses intuitions de gourous d’opérette sur des vidéos You Tube. C’est pour ça que son bouquin a tant d’emprise sur les centaines de milliers de lecteurs qui l’ont parcouru. Shawn Achor a consacré des milliers d’heures à interroger, tester, analyser des comportements avec une rigueur de chercheur.

Alors, qu’est-ce qu’il dit qui peut propulser ta vie de rédacteur freelance vers les sommets ? Que tu dois tirer partie du positif. Que les émotions négatives limitent tes pensées et tes actes. Il a prouvé que les émotions positives élargissent l’éventail de tes possibilités. Elles te rendent plus créatif, plus réfléchi. Plus ouvert à la nouveauté. Et c’est ce dont tu as le plus besoin pour écrire et être inspiré.

Pas besoin d’un logiciel pour écrire un livre, tu l’as déjà ! Le voici…

Parmi toutes les recherches que cite Shawn Achor, il y en a une qui m’a marqué. Celle qu’il a menée sur un groupe de médecins qui devaient s’entraîner à établir des diagnostics. Et si tu es fan de la série Dr House, tu sais que la créativité est primordiale en médecine. Dans son expérience, Shawn Achor a réparti les praticiens en trois groupes.

  • Un groupe de médecins prédisposé à être heureux (en lui offrant des friandises, des sucettes).
  • Un groupe qui devait lire des compte rendus de médecine.
  • Un groupe qui n’avait rien à faire (échantillon témoin).

Pour une rédaction web Seo qui dépote, quitte ta robe de bure de moine bénédictin. N’écoute pas les ayatollahs du web marketing.

Résultats : les médecins heureux ont établi un diagnostic exact bien plus vite. Presque deux fois plus vite que l’échantillon témoin. Ils étaient plus créatifs que les autres.

pas besoin de fiche pour écrire, une sucette (notre photo) suffira
Pas besoin de fiche pour écrire un roman et trouver l’inspiration. Une sucette suffira.

Être un bon content manager, implique une bonne dose de créativité, non ? Être un consultant en référencement ou une rédactrice web qui satisfasse ses clients, ça veut dire aller chercher des solutions innovantes, non ?

Et réfléchis encore un peu. Quand tu bosses sur ton blog professionnel, combien de temps perds-tu à chercher l’inspiration ? À trouver la longue traîne pertinente ? Combien de fois (les as-tu comptées), tu reviens sur ta balise meta ? Sur ta recherche de mots pertinents ?

Quand tu veux le meilleur conseil pour écrire un roman, pense alors à toutes ces heures d’hésitation que tu économiseras, si tu t’accordes cette demi-heure de petit bonheur. Je l’ai testée, cette mise en condition cérébrale. Plus question pour moi de faire un article sans être dans un bon groove (comme maintenant, à l’heure où je t’écris ces lignes)…

Donc, pas besoin de chercher un logiciel pour écrire un livre. Tu l’as déjà : c’est ton cerveau. Il faut simplement que tes neurones, ta créativité se mettent en branle. Qu’elles soient émoustillées.

Donc, pour une rédaction web Seo qui dépote, pour écrire un mail impactant, suis le conseil de Shawn. Quitte ta robe de bure de moine bénédictin. Avant de te mettre à ta table de travail, fais-toi plaisir. Pas besoin d’aller claquer des milliers d’euros en balnéothérapie. Pas besoin de passer des heures devant Call of Duty. Non, un petit plaisir suffit. Un café dans ton bar favori. Une séance de méditation sur ton balcon au chant des oiseaux. Ou une sucette.

Damien Ricaut, storyreller

P.S. :  tu as compris que pour soigner ta ligne éditoriale, tu dois soigner ton cerveau. Alors, finis ta sucette et clique ici pour envoyer du lourd et apprendre la rédaction web. Et si préfères raconter des histoires inspirantes, lis mes articles sur le storytelling.