fbpx
82 / 100 SEO Score

Ce que vous allez apprendre dans cet article (si vous aimez les neurosciences) :
– Cette statistique (choquante) sur l’importance des mots quand vous communiquez.
– Les deux compétences qui vous rendront riches dans le futur (ou rendront riches vos enfants).
– Ce secret de psychologie que m’a révélé un coach de sportifs et de politiciens.
– Pourquoi la persuasion, c’est avant tout votre capacité à vous souvenir.
– Comment passer à l’action pour (enfin) persuader les autres.

Celui qui saura communiquer aura les clefs du pouvoir. C’est déjà le cas aujourd’hui. Le phénomène va s’accentuer avec la montée en puissance de l’intelligence artificielle, de la vidéo, de la recherche vocale.

La persuasion devant ses collègues - photo d'une réunion de travail. Celui qui saura persuader les autres qu'il a raison détiendra les clefs du pouvoir.
Celui qui saura persuader les autres qu’il a raison détiendra les clefs du pouvoir.

Pour mieux vous en convaincre, voilà ce qu’en dit Stan Leloup, expert en marketing digital et en psychologie de la vente. Et auteur à gros succès de la chaîne Marketing Mania, dans un de ses podcasts diffusé le 4 juin :

« Dans le futur, deux choses seront vraiment valorisées dans notre économie. Numéro 1 : la capacité à programmer des ordinateurs. Numéro 2 : la capacité à communiquer. Le facteur limitant n’est plus la compétence technique. Alors que les compétences de communication et de compréhension de la psychologie humaine deviennent de plus en plus importantes. De plus en plus de gens vont réaliser que c’est un facteur de réussite énorme pour les prochaines années. »

Stan LELOUP, Marketing Mania

S’il y a bien une compétence que vous devez développer (ou vos enfants), c’est donc la persuasion. La communication efficace. Les neurosciences appliquées au marketing.

Et pourquoi ce phénomène s’est accentué ? Parce que les outils et la technologie se sont démocratisés. Il devient archi-simple de construire son site web. De programmer l’envoi d’une newsletter à des milliers de gens. D’automatiser vos articles pour tous vos réseaux sociaux.  Mieux, créer votre entreprise est un jeu d’enfant. Même en France, c’est dire !

La persuasion, le marketing, des compétences qui vont assurer le succès de vos enfants.

Les outils vous donnent donc la possibilité de faire à peu près ce que vous voulez. Là où il y a quinze ans, il fallait bosser avec un développeur et des as du code. Maintenant, un hébergeur, WordPress, un template payant. Et le tour est joué en moins d’une heure.

Non, la nouvelle limite, ce n’est pas la technique, contrairement à ce que vous dit (pour vous vendre des formations).

La nouvelle limite,
– c’est votre créativité,
– c’est votre capacité à vous distinguer de la concurrence,
– c’est votre capacité à devenir inoubliable.

Et pour devenir inoubliable, il faut vous imprimer dans le cerveau de celui qui vous écoute.

Comment faire ça ?

En vous connectant avec les différentes composantes du cerveau humain.
Donc, en ne vous concentrant pas que sur le côté rationnel. Mais aussi… sur les émotions.

La persuasion, ce n’est pas que les mots, bien au contraire…

Ce que je vais vous dire risque de vous choquer. Moi, j’ai failli me renverser sur ma chaise quand je l’ai appris.

J’ai assisté à une formation sur les techniques de communication,
– pour développer mon entreprise,
– pour persuader de nouveaux clients,
– parce que je veux devenir un expert du sujet.
Nous étions une classe de 15 adultes. Face à nous, un psychothérapeute expérimenté. Coach de sportifs très connus, et même de politiciens.

Que nous a-t-il appris ? Qu’en face-à-face avec une autre personne, les mots ne pèsent que 7 % si vous voulez la convaincre. La persuasion, la communication efficace, c’est surtout une question de ressenti, d’émotions.

Donc, ce que vous dites n’est pas si important. Ce qui importe, c’est comment vous l’exprimez :
– la conviction que vous y mettez,
– le ton de votre voix,
– les gestes que vous faites,
– la portée de votre regard.

Et…

– pour faire tout ça de façon simple (mais en vous entraînant quand même) et persuasive,
– pour vraiment capter l’attention du cerveau de celui qui vous écoute,

il y a un moyen simple. Utilisé depuis des millénaires. Depuis que l’homme est capable de communiquer.

Sebastian Dieguez y fait référence dans le dernier numéro de la revue de référence Cerveau & Psycho (juillet-août 2019).

Les techniques de persuasion sont vieilles comme le monde… et vous les connaissez

Pour persuader, vous devez impacter la mémoire de celui qui vous écoute. Donc toucher l’hémisphère droit de son cerveau (frapper son imaginaire, sa créativité). Si vous atteignez seulement l’hémisphère gauche (rationnel, cartésien), ça ne suffira pas.

Et pour frapper l’imaginaire, il n’y a rien de mieux qu’une histoire. Sebastian Dieguez, chercheur en neurosciences à l’université de Fribourg (Suisse), le dit dans son dernier article :

« Le fait même de raconter des histoires procure du prestige  […] Celui qui en connaît beaucoup et sait bien les exposer attire l’attention, séduit et mobilise les foules, fait autorité sur les sujets qu’il évoque. »

Sebastian DIEGUEZ, chercheur en neurosciences à l’Université de Fribourg

Le neuroscientifique fait référence à la propagation des histoires orales dans la tradition africaine. Des récits qui frappent les esprits, s’échangent parmi les familles.

Si le leadership et la persuasion vous passionnent, il y a un livre que vous devez acheter.

Deux autres scientifiques font référence au storytelling pour mieux persuader. Vous devez découvrir leurs travaux si les sujets de la persuasion, du leadership vous passionnent.

J’ai eu la chance d’approcher un de ses auteurs pendant mes études. Il s’appelle Loïck Roche (docteur en psychologie, docteur en philosophie, directeur à Grenoble École de Management). Voilà ce qu’il vous apprend dans son bouquin. Pour devenir vous-même une personne persuasive.

Persuader avec le storytelling et devenir leader : 7 leçons à retenir

Loïck Roche, avec son confrère John Sadowsky (coach de leaders, diplômé de Stanford – MBA) ont écrit un bouquin magistral. Un vrai manuel pour apprendre à persuader, à captiver ceux qui vous écoutent.

Ce livre s’appelle “Les 7 règles du storytelling’” (éditions Pearson). Vous savez, c’est le genre d’ouvrage qui vous prend un max de temps à lire. Pas parce qu’il est inintéressant et qu’il vous tombe des mains. Bien au contraire. C’est parce que vous passez beaucoup de temps à surligner, annoter, recopier sur un carnet les trésors qu’ils vous dévoilent. Et que vous imaginez facilement comment exploiter ce que vous apprenez.

Pour résumer, voilà ce que ces deux chercheurs vous recommandent pour inspirer vos équipes :

– Engagez-vous dans votre voyage intérieur.
– Créez une histoire qui vous ressemble.
– Impliquez ceux avec qui vous travaillez.
– Restez vous-même.
– Projetez-vous.
– Personnalisez votre histoire.
– Simplifiez.

7 leçons simples qui partent de votre voyage intérieur.

Persuasion et émotion : votre secret pour réussir

Vous ne pourrez jamais changer de patron.
Il vous sera difficile de quitter votre entreprise.
Mais vous pouvez passer à l’action pour améliorer votre vie. Au travail, en soirée avec vos amis, en famille.

Dès maintenant. (Cliquez sur ce lien pour avoir accès à votre guide gratuit sur le storytelling).

Voilà un exemple simple pour commencer tout de suite :

– Pour vos présentations, ne pensez pas qu’aux éléments rationnels (chiffres, données, courbes, etc.). Transmettez de l’émotion. Sollicitez l’imagination de ceux qui vous écoutent.
– Préparez des anecdotes basées sur votre expérience. Sur ce que vous avez vécu (difficultés, épreuves, et comment vous les avez surmontées).
– Placez-les au bon moment. Là où il y a votre message essentiel.
– N’oubliez jamais : une anecdote bien sentie vaut mille éléments de discours.

Damien Ricaut, storyteller

Catégories : Non classé

2 commentaires

Cyrine · 5 juillet 2019 à 9 h 12 min

Bonjour Damien !

Merci pour cet article qui est une véritable pépite car bien rédigé, avec beaucoup de dérision, de références d’auteurs et d’appui d’experts. Cela donne encore plus envie de creuser le sujet !

Par ailleurs, je suis bien d’accord sur la vision que propose Stan Leloup des compétences qui seront valorisées dans le futur (un futur pas si lointain, en somme).

Au plaisir de lire tes prochains articles,
Cyrine du blog cyrinedigital.com

    Damien Ricaut · 5 juillet 2019 à 18 h 42 min

    Bonjour Cyrine,

    C’est clair qu’il faut creuser le sujet. Car la persuasion, le marketing différenciant, vont assurer le succès de celles et ceux qui les maîtriseront. Les outils deviennent si puissants que maintenant, “imagination is only the limit”. Même l’intelligence artificielle ne pourra pas remplacer à 100% ces compétences, qui relèvent de la psychologie, de la sensibilité et du bon usage du langage.
    À très bientôt,
    Damien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *