Sélectionner une page

podcast les divergents

Jean-marc cottet, de fonctionnaire à serial entrepreneur

Épisode n°7.

Je veux recevoir les futurs épisodes

vous aimez les histoires inspirantes

Rejoignez la communauté des divergents

Jean-Marc, de fonctionnaire à serial entrepreneur

« Chacun a une perle au fond de lui, et ça vaut le coup de la polir »

Comment créer son entreprise ? Réponse aujourd’hui, dans ce nouvel épisode des Divergents. Je vous propose l’interview de Jean-Marc Cottet, qui accompagne les porteurs de projets. Jean-Marc s’est formé en autodidacte. Il a une conviction fondamentale, liée à ce qu’il a vécu : pour lui, la première vertu d’une entreprise, « c’est de se révéler soi-même ». Et la deuxième, de « prendre sa part à la marche du monde ».

Pour écouter l’interview de Jean-Marc Cottet, serial entrepreneur, cliquez sur le lecteur ci-dessous :

 

Interview écrite (et résumée) de Jean-Marc Cottet (avec ses 3 conseils de réussite pour tout entrepreneur) :

 

Comment créer son entreprise ? En ne restant pas seul

Comment créer son entreprise ? Si c’est la question qui vous taraude, alors vous avez frappé à la bonne porte. Dans ce 7e épisode de votre podcast Les Divergents, vous allez faire connaissance avec Jean-Marc Cottet, entrepreneur à succès.

 

comment créer son entreprise _ photo de Jean-Marc Cottet au micro.

 

Jean-Marc va vous intéresser pour trois raisons :

  1. Il a entamé et réussi plusieurs reconversions professionnelles.
  2. Il s’est créé son parcours seul, avec un BEP sanitaire et social en poche.
  3. Il a monté en 2012 son propre cabinet de conseil pour tous ceux qui veulent créer leur entreprise.

Lui-même a fondé sa première société en 2005, après avoir été animateur jeunesse, cadre dans la fonction publique, directeur d’association.

Il est tellement passionné par le thème de l’entrepreneuriat qu’il a écrit un livre sur le sujet : “Libère ton désir d’entreprendre”.

Lui, c’est la conviction qui l’a animé.

Même s’il a dû traverser des moments difficiles.

Même s’il a commis des erreurs.

Il nous confie dans cette interview qu’il est trop longtemps resté seul. C’est pour ça aussi qu’il aide les créateurs.

 

L’entreprise nous aide à nous révéler

Depuis le début de sa carrière, Jean-Marc Cottet est dans le partage :

  • il accompagne ses clients.
  • Il écrit des livres.
  • Il donne des conférences.
  • Il anime des stages à la CCI (Chambre de commerce et de l’industrie).

Il a une conviction fondamentale, liée à ce qu’il a vécu : pour lui, la première vertu d’une entreprise, « c’est de se révéler soi-même ». Et la deuxième, de « prendre sa part à la marche du monde ». « On est tous le fruit de nos rencontres, insiste-t-il, s’opposant à la grande idée du self made man trop souvent communiquée à l’extérieur.

Son accompagnement est basé sur le développement personnel : « Ce qui est intéressant, c’est d’aider les gens à révéler leur potentiel, dit-il, à dépasser les peurs, les craintes, les objections qu’ils peuvent avoir. La création d’entreprise est utilisée comme un moyen de se réaliser. »

Je ne sais pas vous, mais moi, cette approche me parle.

Car quand on se lance dans un tel projet, on a souvent la trouille au ventre (“qu’est-ce qui va arriver si je me plante”, “mon idée est-elle la bonne”, “comment je vais trouver des clients”, etc.)

Monter son projet d’entreprise, c’est donc vaincre sa peur.

 

Les trois questions qu’un entrepreneur doit se poser

Jean-Marc Cottet ne se définit pas comme un coach, ni un thérapeute. Il se voit plutôt en « animateur », métier qu’il a longtemps exercé.

Dans son accompagnement aux créateurs d’entreprise, il s’engage avec ses clients, il s’implique à leurs côtés. Il les pousse.

Pour Jean-Marc, l’entrepreneur doit se poser trois questions :

  • qu’est-ce que je veux ;
  • qu’est-ce que j’ai dans la tête ;
  • qu’est-ce que j’ai imaginé.

Après seulement, viendront les stratégies marketing, l’aspect commercial.

Personnellement, j’adore les exemples, le storytelling d’entrepreneurs m’aide à comprendre les concepts.

Alors, j’ai posé la question à mon invité du jour. Peut-il me donner un exemple de sa méthodologie ?

 

Il m’a alors parlé d’un couple d’entrepreneurs naturopathes qu’il a aidé.

Ils ont fini par créer un foodtruck, « alors que leur idée de départ, se souvient Jean-Marc, était vraiment autre chose. Ils avaient envie de développer des activités autour de la naturopathie. Mais ils n’arrivaient pas à avancer. Au cours de l’accompagnement, ils ont commencé par penser à ce qu’ils avaient vraiment envie de faire. Et ils se sont aperçus que ce qu’ils avaient commencé à construire, ne correspondait pas tout à fait à ce qu’ils avaient comme idée. Et pendant l’accompagnement, a émergé l’idée du foodtruck. Maintenant, ils se réalisent complètement et leur entreprise marche bien. »

En fait, peut-être que votre idée pour monter votre boîte est intéressante, mais ce n’est pas à vous de la mettre en place.

Attention, la première idée est nécessaire pour lancer son entreprise. Mais elle va évoluer : « Une entreprise est la rencontre entre une envie et une idée, résume Jean-Marc. La première chose est de s’écouter et de se prendre au sérieux. »

 

Créer son entreprise, c’est aller au bout de son idée

Jean-Marc a envie que chacun aille au bout de son idée : « Je fais un métier passionnant, car je rencontre les histoires et l’intimité des gens. Chacun a une perle au fond de lui, et ça vaut le coup de la polir. »

Son idée force : l’entreprise nous permet de nous confronter au monde extérieur.

Au fil de ses propres réussites et échecs, il a engrangé une belle expérience d’entrepreneur.

Les principaux conseils qu’il donne à ceux qui ont un projet de création :

– ne pas rester seul : « L’entreprise ne fonctionnera que si elle est en symbiose avec le monde, insiste-t-il. Il faut se confronter au monde. Il ne faut pas avoir peur de parler de son projet aux autres. »

– l’opiniâtreté. Créer son entreprise, c’est long.

– le courage d’assumer ses envies.

En écoutant Jean-Marc, je dirais qu’il faut rester à l’écoute des opportunités, et les saisir quand elles se présentent.

Retenez bien ceci : « Dans le monde de l’entreprise, tous ceux qui réussissent sont des transgressifs. »

Ce sont… des Divergents.

Damien Ricaut, storyteller

P.S. : si les histoires d’entrepreneurs atypiques ou de reconversions professionnelles vous passionnent, cliquez ici pour écouter tous les autres podcasts des Divergents.